Merito

Retail : Merito apporte une solution aux problématiques d’absentéisme

Créé en 2016 par Marion Oliveira, Edouard Baudry et Pierre Maury, Merito apporte une réponse aux problèmes d’absentéisme rencontrés dans le secteur du retail. Après avoir acté une première levée de fonds de 700 000 euros en 2017 auprès du fonds ZTP puis une seconde levée d’un million d’euros en avril 2019 auprès de Club Holnest, d’UL Invest et de ZTP, la start-up souhaite apporter une flexibilité inédite aux métiers de la vente et de la manutention dans le secteur du retail. En adressant, comme l’explique la co-fondatrice de Merito Marion Oliveira, deux impondérables du secteur retail : la souplesse, et par extension la rigidité des horaires. Cette ancienne manager en magasin chez Leroy Merlin avait elle-même eu l’occasion de se confronter à ces aléatoires synonymes de perte de chiffre d’affaires : « Au quotidien, les problèmes d’absentéisme m’empêchaient d’aller « chercher » le chiffre d’affaires, mais aussi d’offrir l’expérience client souhaitée. […] Les solutions que j’avais expérimenté à l’époque, les agences d’intérim qui nous envoyaient un peu à la roulette russe les intérimaires, ne me convenaient pas, et ne convenaient à aucun de mes collègues. […] Le problème de l’absentéisme, c’est que vous allez toujours solliciter les mêmes personnes dans l’équipe. A un moment, on se retrouve dans un cercle vicieux dont on ne sort plus. »

Marion Oliveira Merito Bertrand Fouace Leroy MerlinMarion Oliveira, CEO de Merito interviendra dans le cadre de la seconde édition des neufdixsept du Future of Work, aux côtés de Bertrand Fouace, Chef de secteur et intervenant de Leroy Merlin. Cet événement prendra place le 6 Juin 2019, à Paris. Il y sera à nouveau question de défricher les problématiques engendrées par le futur du travail dans son ensemble. Vous pouvez d’ores et déjà réserver vos places en vue de l’événement.

Identifier les profils volontaires

C’est sur ce point précis que Merito redistribue les cartes. Son concept adresse le problème d’absentéisme : « Un magasin qui va « ouvrir » de 5 heures du matin à 22 heures va imposer des horaires très contraignants pour les salariés. Surtout lorsque ces derniers sont organisés 4 semaines à l’avance sur un mode « aujourd’hui je fais 7 heures/15 heures, je peux aller chercher mes enfants à l’école ». Si vous demandez à ces mêmes salariés de rester 2 heures de plus parce que vous n’avez personne sur un rayon, vous remettez en cause l’organisation de leur vie personnelle. Souvent, ils acceptent, ils se débrouillent, mais c’est très compliqué pour eux. Alors qu’il y a des gens dans l’entreprise qui auraient été ravis de faire ces mêmes heures. L’idée de l’outil, c’était de se dire : plutôt que de réfléchir en tant que manager un peu seul au monde avec ses équipes, ouvrons nous sur les forces du groupe. »

L’intérêt pour l’entreprise est évident. En s’appuyant sur Merito, elle se crée un outil de flexibilité interne géré par un prestataire, qui va lui éviter les sous-effectifs tout en lui apportant sur un plateau du personnel déjà formé :« La solution se veut volontairement simple. Lors d’un besoin de renfort, Merito lance l’appel aux « candidats potentiels » internes, dès lors que la demande est faite par un magasin : « Typiquement, si je suis manager et qu’il me manque quelqu’un en caisse de 18 heures à 22 heures, je mets une annonce sur Merito, qui va automatiquement alerter tous les CDI en temps partiel qui sont volontaires dans le projet. »

Un projet de transformation d’organisation plus qu’un outil

Et puis, Merito va également faciliter l’échange de bonnes pratiques en interne, via les mouvements de renforts qu’il rend possible. : « Aujourd’hui, on ne déploie notre solution que sur […] des profils qui vont, par exemple, toutes les deux ou trois semaines, prendre une petite mission en plus. Tout le monde n’y voit que les avantages. Si vous souhaitez travailler plus, c’est possible. […] Souvent, nos clients sont les directeurs commerciaux, directeurs régionaux qui se disent qu’avec l’absentéisme, il leur est impossible d’atteindre leur chiffre d’affaires, qui perdent leurs meilleurs éléments qui finissent par partir à force d’être trop sollicités. Ils vont déployer un budget conséquent pour recruter les bonnes personnes, qui finiront malgré tout par quitter l’entreprise, du fait de la désorganisation intrinsèque au magasin. Il y a certes des problèmes d’absentéisme qu’il faut régler par rapport au management, mais le travail en magasin reste physique, il est plus enclin à générer de l’absentéisme. »

De par ce nouveau choix de management et de la démarche d’implication, les résultats en interne ne se font pas attendre : « Nos clients nous disent : c’est la première fois que j’ai un salarié qui est dans le magasin parce qu’il a décidé d’être là. Et ça, ça change tout. D’ailleurs, notre solution est plus un projet de transformation d’organisation qu’un outil. » La démarche de transformation RH fait intégralement partie de l’ADN de Merito : «On apporte de la valeur à tout le monde dans l’entreprise, au manager, au collaborateur et au client. Souvent, nos clients DRH nous disent que ça leur fait du bien de porter des projets de ce type. Ce sont de vrais projets de transformation digitale d’organisation. La DRH, de notre point de vue, est le cerveau de l’opération. Elle connaît son entreprise, elle connaît son organisation, elle connaît sa stratégie sociale. Nous sommes le bras armé des DRH et des directeurs commerciaux. Merito met à la disposition du client toute sa force, son savoir-faire sur la conduite du changement, sur la communication, etc. Les utilisateurs ne vont plus avoir peur d’aller dans le magasin d’à-côté, revenir avec des best practices, etc. Oui, c’est du digital, mais ce sont surtout des hommes et des femmes qui ont décidé de travailler ensemble. […] L’impact est unanime. Cela permet d’avoir des gens volontaires et productifs en magasin, et donc de générer du chiffre d’affaires. Pour l’employé, Merito va lui permettre de gagner plus quand il le décide, c’est donc tout bénéfique ».

1 Comment

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boîte mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :

© 2019 neufdixsept | Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité