Le Village c’est un espace de coworking installé sur deux étages dans un petit immeuble ancien de l’Ecusson, au coeur de Nîmes, à quelques pas des arènes. Un lieu agréable, qui porte bien son nom.

A Nîmes, un espace de coworking qui met l’accent sur la communauté

Le Village, c’est une communauté. Ici pas de chef, ils y tiennent tous. C’est un collectif qui dirige l’association et qui assume les risques et engagements de façon réellement collective. Il le fallait pour louer les locaux. Les décisions ? Elles sont collégiales et prises lors du « conseil » hebdomadaire, qui se réunit autour de la grande table. Ce conseil, il suffit d’être coworker pour pouvoir y participer. Dès lors on imagine mal des dispositions déconnectées des besoins des « clients ». Vous avez dit agile ?

Le Village, c’est une indépendance. Pour être libre, il faut être indépendant. Au Village, on cultive cette indépendance et cela se matérialise par l’absence de subvention. Ce n’est pas un dogme, c’est une réalité. Mais qui n’est pas subie. Le Village n’a pas demandé de subvention et ne souhaite pas en demander pour son fonctionnement.

Le Village, c’est une multiplication de collaborations entre professionnels. Ces collaborations ont d’ailleurs été représentées sur une cartographie. Cela donne une multitude de traits, comme autant de liens entre freelances. Paradoxalement, c’est l’un des atouts les plus méconnus et pourtant les plus puissants des espaces de coworking quand leur communauté est active. On y glane des affaires, on y partage des marchés entre entrepreneurs qui se connaissent et se font confiance, on y partage des compétences et des conseils. Tout cela se fait naturellement quand on se connaît bien. Mieux qu’un annuaire de compétences.

Le Village, c’est un état d’esprit et des valeurs. Yann, l’un des membres, insiste sur les valeurs du lieu. Intégrer le Village, c’est se reconnaître dans des valeurs de partage, de collaboration, d’ouverture, de participation. On y fait, selon ses disponibilités du moment et ses compétences, pour que le Village reste professionnel, agréable et efficace. « Lorsque l’on a dû organiser notre inauguration », précise Muriel, « On s’est aperçu qu’on avait toutes les compétences autour de la table. Même la vidéo a été montée par une villageoise qui venait pourtant tout juste de rejoindre le lieu… et d’adhérer aux valeurs donc ! » explique Muriel en présentant la vidéaste qui passe dire bonjour. L’état d’esprit et les valeurs transpirent ici.

Le Village, c’est une aventure collective. Pour le comprendre, il suffit de visualiser le schéma créé par un villageois spécialiste du design thinking, pour organiser le déménagement. Des indépendants qui jouent collectif.

On repart du Village comme de chez des amis. On reviendra. On vient pour le Village… on revient pour les villageois.

Difficile de ne pas tomber sous la séduction de cet espace de coworking. Son modèle est probablement l’un des plus aboutis en France : participatif, efficace et durable. Beaucoup de territoires rêveraient de voir émerger chez eux un tel lieu, une telle communauté.